NON à Val Tolosa - Non aux Portes de Gascogne

Gardarem la Ménuda!

Collectif citoyen contre le projet inutile et nuisible de méga-centre-commercial «Val Tolosa» ex «Portes de Gascogne» à Toulouse - Plaisance du Touch, Plateau de la Ménude

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A venir

Prochaine réunion : 

L'Assemblée Générale annuelle de l'association  se tiendra le jeudi 22 janvier 2015.

Lieu et horaire : à 20h30 à la Maison des associations, derrière la mairie de Tournefeuille (plan d'accès)

Les adhérents qui doivent se mettre à jour de leur cotisation sont attendus à partir de 20h. Nous partagerons le cidre et la galette à l'issue de la réunion.

Venez nombreux !

Événements :
  • En cours de programmation !

Suivez nous en temps réel sur Facebook ou Twitter

Soutenez l'action | Contactez-nous |

Les nouvelles

- Rencontres de Reporterre : Projets Inutiles, « La victoire est possible ! »

logo-reporterre.pngCe lundi 1er Décembre avait lieu la deuxième édition des Rencontres de Reporterre. Une soirée organisée par Reporterre et Agir pour l'environnement à laquelle était invitée Le collectif NON à Val Tolosa. Jutta Dumas, était sur place pour représenter le collectif.

Jutta Dumas réprésentant le Collectif NON à Val Tolosa aux Rencontres de Reporterre - 01/12/2014

Lire la suite...

- Le drame de Sivens : Quelles leçons en tirer?

Communiqué du 31 octobre 2014

Encore sous le choc après l’annonce de la mort du jeune Plaisancois lors d’affrontements dans la nuit du 25 au 26 octobre sur le site du  Sivens dans le Tarn, nous tenons à exprimer nos condoléances et notre soutien à la famille et aux proches de Rémi Fraisse.

Notre incompréhension est d’autant plus grande que des membres du bureau se sont rendus au nom du collectif à la manifestation en fin de matinée pour  soutenir une cause qui nous semble juste. Le rassemblement de militants venus de la France entière où ils se battent comme nous contre des Grands Projets Inutiles et Imposées s’est déroulé dans une ambiance paisible pour nous, plus controversée pour les élus qui ont choisi de venir soutenir la manifestation (J.L. Melenchon et José Bové). Néanmoins, le respect mutuel a prévalu et nous avons quitté les lieux en début d’après-midi fatigués, mais sans appréhension  quant à la suite de la soirée.


Ce drame jette à nouveau une lumière crue sur des dysfonctionnements maintes fois ressentis lors de nos actions :

  • le manque de dialogue avec les opposants, mépris et dénigrement de leurs arguments
  • la fragilité de la légalité de forme sans considérer une illégitimité de fond
  • la mise en avant d’un pseudo intérêt général qui au fond ne sert qu’aux intérêts très privés de quelques actionnaires ou gros propriétaires agricoles
  • le passage en force pour mettre les opposants devant le fait accompli et provoquer ainsi des réactions violentes, expression de la colère et de la trahison ressenti des responsables politiques

Voilà des schémas qui mènent aux situations sans contrôle et dont personne ne veut être responsable.

Le collectif n’accepte pas cette situation et demande aux autorités de traiter des opposants comme des citoyens responsables.

C’est dans ce sens que le collectif « Non à Val Tolosa – Non aux Portes de Gascogne » s’est aujourd’hui adresse au Président du Conseil Général de la Haute Garonne, Pierre Izard et au Préfet de Région, Pascal Mailhos par le biais d'une lettre à lire ici.

Contact : Jutta Dumas - 09 60 38 11 93

- Soutien aux Opposants au Barrage de Sivens

Notre collectif soutient le combat contre la construction du barrage de Sivens, un projet qui nous semble nuisible pour l'environnement et les citoyens et bénéfique seulement pour une poignée d'agriculteurs, producteurs de maïs. Des membres du collectif ont rejoint le rassemblement organisé samedi 25 octobre sur le site. 

Lire la suite...

- Foire Bio du Grand Toulouse, Dimanche 19 Octobre, Base de Loisirs de La Ramée à Tournefeuille

Bonjour!

Rejoignez-nous, venez avec vos amis à la

9ème Foire Bio du Grand Toulouse

de 10h à 18h

Visitez le site internet de la manifestation

De nombreux points de convergence nous rapproche, en termes de choix de société.

Nous tiendrons un stand et nous faisons une joie de vous voir nombreux!

A bientôt

- Article Libération : "Combien d'emplois détruits pour un seul créé?"

Le forum 'Alternatiba' a mis en avant les oppositions au projet gigantesque de "Europa City", les 20 et 21 septembre dernier.

A cette occasion nous avions pu adresser au «Collectif pour le Triangle de Gonesse» un mot d'encouragement (communiqué du 19 septembre 2014).

Lire la suite...

- Solidaire avec le collectif pour le Triangle de Gonesse en lutte contre le projet EuropaCity

Communiqué à l’occasion Alternatiba 2014, les 20/21 septembre dans le Val d’Oise

Solidaire avec le Collectif pour le Triangle de Gonesse
En lutte contre le projet EuropaCity
http://voe95.fr/cptg/

logo-alternatiba-gonesse.png

logo-cptg.png

Le collectif « Non à Val Tolosa – Non aux Portes de Gascogne » soutient votre lutte pour une autre utilisation de nos précieux espaces naturels et agricoles dans les zones périurbaines. Depuis bientôt 10 ans nous nous battons contre le projet d’un méga centre commercial dans la proche banlieue toulousaine pour les mêmes raisons que votre collectif.

Le promoteur du projet, la société Unibail-Rodamco, un des poids-lourds du CAC 40 et leader européen de l’immobilier commercial, met en avant l’opportunité, unique pour la région, d’un développement économique à grande échelle. Pourtant, personne n'est dupe, le seul objectif pour cette multinationale de promotion immobilière est financier : satisfaction des actionnaires et profit maximum au détriment de l’intérêt général.

Posons-nous la question : est–il vraiment opportun

  • de créer un énième méga centre commercial dans une métropole déjà suréquipée depuis longtemps ?
  • de créer un pôle d’attraction commercial et de loisir où le loisir se résume au simple acte d’achat d’un produit consommable, entretenant ainsi le modèle dépassé de la surconsommation, voué à la disparition selon tous les experts ?
  • de créer un lieu de rassemblement de masse, accessible quasi exclusivement en voiture, qui doit générer une fréquentation d’un million de visiteurs par an ?
  • de créer une menace et un profond déséquilibre pour les commerces de proximité ?
  • de créer l’illusion de générer des milliers d’emplois nouveaux alors qu’une grande partie de ces emplois ne sera qu'un transfert d’un commerce déjà existant vers le nouveau ?
  • de provoquer la destruction inévitable d’emplois existants et préservés difficilement dans le commerce de proximité indépendant au nom de la sacrosainte concurrence ?
  • de gaspiller 350 millions d'euros et 50 ha d’espace naturel pour tant d’inutilité quand tant de réels besoins restent à satisfaire ?

Les mêmes questions se posent aux habitants du Val d’Oise et de Gonesse et trouvent la même réponse : «Non à Val Tolosa, Non à EuropaCity »

Nous vous souhaitons un énorme succès pour votre marche de samedi. Nous savons d’expérience quelle énergie il a fallu mobiliser pour la préparer, mais nous savons aussi quelle force elle apportera au collectif pour des futures mobilisations.

Jutta Dumas
Présidente du Collectif « Non à Val Tolosa – Non aux Portes de Gascogne »

- Communiqué du 23 juillet 2014

Rappel du 23 juin 2014 : L’ouest toulousain sous les eaux !

Le 23 juin 2014, les communes de l’ouest toulousain ont été frappées par un orage d’une violence exceptionnelle provoquant des inondations aux conséquences encore jamais vues dans les communes concernées : le centre de Tournefeuille sous les eaux, des habitants évacués en zodiac par les pompiers, des centaines de garages, maisons et caves inondées.

Lire la suite...

- Retour vers le futur - 23 Juin 2017 : Déluge dans l'Ouest Toulousain !

vigilance_8.jpgVoilà une semaine tout juste que l'Ouest toulousain a connu un nouvel épisode météorologique désastreux. Cette fois-ci c'est un des risques dénoncés par le collectif NON à Val Tolosa qui est mis en évidence : la gestion et l'écoulement des eaux pluviales sur des zones imperméabilisées. Ces phénomènes étant amenés à s'intensifier nous posons la question : Val Tolosa n'est-il pas un danger de plus ?

Nous avons fait un bond dans le futur et voilà le récit d'un énième épisode dramatique :

Date : 23 juin 2017
Heure : 19h00 – 22h
Lieu : Banlieue Ouest toulousaine, principalement les communes de Plaisance-du-Touch, La Salvetat St.Gilles, Tournefeuille, Colomiers.

Comme en juin 2014, un orage d’une violence de moins en moins rare a frappé la banlieue ouest toulousaine, la commune de Plaisance du Touch et les communes limitrophes ont été de nouveau en première ligne . Or, si en 2014 les dégâts ont été spectaculaires, la désolation règne aujourd’hui sur le plateau de la Ménude et dans les rues adjacentes. Nous n’avons pas encore de photos aériennes, les accès routiers étant toujours impraticables et restant fermées pour une durée indéterminée.

Ce que nous savons par des témoignages de clients du centre commercial Val Tolosa ressemble à une vision de fin du monde :

  • les panneaux photovoltaïques de la centrale solaire placés sur les 4000 places de parking extérieur ainsi que sur les toitures de l’hypermarché Géant Casino ont été en grande partie arrachés par la violence des rafales de vent, dispersés aux alentours en blessant des dizaines de clients qui n’ont pas pu se mettre à l’abri à temps. Les panneaux restants pourront avoir subi des dégâts importants par les grêlons d’une grosseur d’œufs d’autruche jamais vu jusqu’alors en France.
  • Le lac de 8 ha, fierté et pôle d’attraction qui a permis au promoteur d’obtenir le classement du centre commercial en Grand Site touristique Midi-Pyrénées a débordé dès le début de l’orage en submergeant les galeries et les routes adjacentes.

Inauguration par le Président de la République et mise en cause des services de l'État

Le Centre Commercial avait été inauguré il y a à peine deux mois en grandes pompes, en présence du président de la République François Hollande juste avant la fin de son mandat, et en compagnie de son conseiller spécial Guillaume Poitrinal, par ailleurs PDG du promoteur du projet, Unibail-Rodamco, au moment de la rude bataille juridique et médiatique avec le collectif « Non à Val Tolosa ».

800 employés sont concernés par le chômage technique, dont une grande partie encore en période d’essai ou sous contrat précaire, sans droits aux indemnités en cas de catastrophe naturelle. Les premières réactions du porte-parole d’Unibail-Rodamco que nous avons joint par téléphone sont d’une violence égale à celle du désastre, à savoir la mise en cause directe des responsables administratifs, en premier lieu, le maire de Plaisance-du-Touch, Louis Escoula ainsi que les services de l'État responsables.

En effet, il conteste la procédure de délivrance du permis de construire qui n’aurait pas été faite selon les textes et réglementations en vigueur à l’époque, en particulier la non prise en compte des avertissements et recommandations émis, dès juin 2014, par nombre de spécialistes concernant la saturation prévisible du réseau d’eaux pluviales. Au cours de notre discussion nous avons pu comprendre qu’Unibail envisage des procédures juridiques contre l’Etat pour faire valoir les préjudices dépassant la centaine de millions d’Euros.

On vous l'avait bien dit !

Le président fondateur du collectif « Non à Val Tolosa », Progreso Marin n’avait qu’un mot pour faire part de sa colère : “La bêtise humaine à l’état pur !”


Déluge du 23 juin 2014 - Ouest ToulousainDate : 23 juin 2014
Heure : 19h00 – 22h
Lieu : Banlieue Ouest toulousaine, principalement les communes de Plaisance-du-Touch, La Salvetat St.Gilles, Tournefeuille, Colomiers.

Le récit ci-dessus n'est qu'une fiction. Malheureusement ce lundi soir de juin, nous avons certainement vécu un aperçu de ce qu'il pourrait advenir de manière plus fréquente. Un orage d’une violence rare a dévasté la banlieue ouest en soirée, provoquant de gros dégâts matériels. On ne compte plus les caves et parkings souterrains inondés, plaques d’égouts qui ont sautés rendant les rues des centres villes impraticables, voire dangereuses. Heureusement, personne n’a été blessé ou porté disparu.

Sur la commune de Plaisance-du-Touch, c’est la rue du centre, le tout nouveau Carré … et surtout la rue des Ecoles qui ont été inondés de façon spectaculaire. En voyant les photos ci-dessous, on comprend parfaitement la situation. Les forces de l’ordre, les pompiers et services municipaux ont eu fort à faire face au chaos routier.

Voir en plein écran


Les Plaisançois du centre, exceptés ceux qui y avaient les voitures, peuvent bénir M. Escoula d'avoir fait un bassin de rétention couvert au centre de Plaisance-du-Touch...




- La fin annoncée des Malls... Et pour Val Tolosa ?

logo-presse.gifLes chiffres ont été publiés : les « Malls » français ont vu leur chiffre d'affaires global baisser de 1,6 % et leur fréquentation de 1,7 %. Ce n'est que le début, mais cela fait écho à la vague qui secoue actuellement le secteur aux États-Unis. Ce pays inventeur du «Mall», des méga centres commerciaux à l'image desquels se veut le projet Val Tolosa, voit un net recul de leur fréquentation. Les grandes chaînes commencent à annoncer des fermetures massives de leurs enseignes dans ces centres.

Mall : méga centre commercialMalgré cette tendance, les investisseurs derrière Val Tolosa continuent de promouvoir leur projet. La vision court-termiste des élus locaux ne fait que servir leurs intérêts : dans l'état actuel des choses les investisseurs ont tout intérêt à voir ce projet se réaliser pour tirer un maximum de bénéfices dans les 5 premières années avant que le déclin ne se confirme en Europe.

On ne pourra pas nous accuser de brandir des prophéties : la tendance vient d'outre atlantique, elle arrivera forcément chez nous. La presse s'en est fait l'écho ce mois-ci.

Lire la suite...

- «Rien n'est joué pour le méga-centre commercial Val Tolosa»

2014 Unibail à saccagé la ménude - Engagez-vous !Ce matin des militants du collectif on une fois de plus perturbé la circulation aux abords de La Salvetat, Plaisance et Tournefeuille, mais pour la bonne cause! Ils ont informé les passants de l'état réel du dossier en distribuant un trac :

FLASH INFO - Février 2014
«Rien n'est joué pour le méga-centre commercial Val Tolosa»



Lire la suite...

- page 1 de 13