Aller à la recherche

Cantonales 2011 - Tournefeuille - Frédéric Bar candidat UMP

 

>> Voir les réponses et les positions des autres candidats pour les Élections Cantonales Haute-Garonne 2011


Madame,

Je vous remercie sincèrement pour les informations que vous m'avez adressées concernant le projet des Portes de Gascogne qui doit voir le jour sur le plateau de la Ménude.

Après avoir consulté le dossier et m'être rendu sur place pour saisir de près les réalités urbanistiques, économiques et écologiques du site concerné, il m'est apparu que la position la plus responsable était de soutenir le projet de développement pour lequel un permis de construire a été signé en juin 2010.

Chaque responsable a le devoir d'analyser ce projet en prenant en compte les réalités de l'avancement du dossier: la Commision Départementale d'Equipement Commercial (CDEC) a donné son aval et les permis de construire ont été signés. Le site en lui-même n'est plus depuis longtemps un écosystème protégé: des zones résidentielles existent, un maillage routier également, et une zone d'activités a déjà vu l'implantation de nombreuses entreprises tout à côté du site réservé.

Je comprends les préoccupations légitimes des commerçants ou des riverains soucieux de préserver un cadre de vie menacé; mais ceux qui promettent que le centre commercial ne verra pas le jour mentent. Malgré les transformations de l'espace qui seront occasionnées, de nombreux emplois seront créés, la construction du centre se fera en mettant en valeur l'environnement (lac, arbres...) et, clairement, la zone de chalandise Tournefeuille - Plaisance - La Salvetat peut supporter la présence d'un tel ensemble sans remettre en cause l'activité des petits commerçants des centres de villages: je crois profondément que la seule concurrence se fera avec les autres ensembles du même type.

Je m'engage par ailleurs, comme je l'ai déjà fait, à tout mettre en oeuvre pour défendre à la fois le cadre de vie des habitants du canton de Tournefeuille, à soutenir les petits commerçants (qui souffrent d'ailleurs depuis bien avant l'idée même des Portes de Gascogne) mais aussi à développer l'activité économique voire industrielle d'une zone qui, rappelons-le, fait partie de l'agglomération la plus attractive de l'Hexagone.

Je crois au développement durable et à l'implantation des Portes de Gascogne non pas comme une nuisance mais comme une étape obligée qui doit se faire dans les meilleures conditions possibles pour préserver emplois, cadre de vie et environnement.

Je vous remercie à nouveau pour m'avoir contacté et je reste à votre disposition pour toute information que vous souhaiteriez me faire parvenir ou me demander.

Cordialement

Frédéric BAR

Publié le 10 mar. 2011 par le Collectif

Page top